Un nombre important d’élèves et étudiants ont pu partir à l’étranger en 2019. Une priorité est donnée aux élèves qui font partie de la section européenne. La demande va croissante puisque pour l’année à venir 36 élèves et 4 étudiants ont manifesté leur motivation pour partir à l’étranger.

 

 

 

 

6 des élèves accompagnés de Madame LABAUNE, directrice, Madame LOUIS directrice adjointe et Madame GARGUET référente Erasmus

C’est l’heure du départ pour nos élèves de première Baccalauréat Technologique STAV.

Après avoir préparé leur projet au cours de l’année scolaire, 8 élèves partent effectuer leur stage en entreprise dans un pays européen : la Suède pour Maxime et Valentine, l’Irlande pour Johan, Anais et Eglantine, l’Irlande du Nord pour Pauline et Camille et l’Allemagne pour Martin.

Grâce au financement du programme Erasmus + de la commission européenne, ils passeront 5 semaines sur place pour une expérience qui sera le support de leur dossier technologique qu’ils présenteront oralement au baccalauréat.

C’est une très belle opportunité pour ces jeunes qui vont découvrir de nouvelles pratiques professionnelles, une autre culture et pratiquer une langue étrangère. Ils sont encadrés par la référente Erasmus+ avant, pendant et au retour de leur stage de façon à ce que les conditions soient les meilleures possibles et qu’ils puissent tirer le maximum de leur séjour.

Ces stages se développent au sein du lycée horticole de Grenoble Saint-Ismier et de plus en plus de jeunes souhaitent franchir le pas et profiter de cette expérience. C’est ainsi que 9 élèves de baccalauréat  professionnel et 6 étudiants de BTS partiront en septembre pour un stage de 8 semaines en Irlande, Espagne, Finlande et Slovénie.

 

L’établissement est fortement impliqué et souhaite développer cette ouverture internationale qui représente un atout majeur tant pour les jeunes que pour les personnels.

 

 

 

Pour les élèves de baccalauréat professionnel l’unité facultative de mobilité sera mise en place à partir de cette année.

Il s’agit de mettre en valeur la démarche des élèves d’effectuer leur stage à l’étranger en  l’ évaluant leur permettant ainsi   d’obtenir des points supplémentaires pour le baccalauréat.

Les capacités constitutives de l'unité facultative « mobilité » sont :

  • C1 : Réaliser une activité professionnelle dans le cadre d'une période de formation en milieu professionnel dans le pays européen de mobilité ;
  • C2 : S'intégrer dans un environnement socioculturel dans le pays européen de mobilité.

La capacité C1 correspond à la réalisation par l'apprenant d'une activité professionnelle dans le cadre d'une période de formation en milieu professionnel dans le pays européen de mobilité, en rapport avec la spécialité du baccalauréat professionnel préparée, dans le respect de la consigne donnée par le responsable de la période de formation en milieu professionnel et en conformité avec les règles de sécurité inhérentes à l'entreprise d'accueil. La capacité C2 reflète l'appropriation et l'utilisation des normes, règles et codes liés à un collectif social ou professionnel ou associatif constitué dans le pays européen de mobilité.

 

L'épreuve comprend deux parties :

  • La première partie se déroule dans le pays européen de mobilité, à la fin de la période de formation en milieu professionnel 
  • La deuxième partie se déroule dans l'établissement de formation, après le retour du candidat


La première partie valide la capacité C1.

Elle s'appuie sur les situations vécues par l'apprenant en formation en milieu professionnel avec lequel l'établissement de formation du candidat a passé convention. L'évaluation est réalisée par le responsable de la période de formation en milieu professionnel du pays d'accueil.
Le support d'évaluation se présente sous forme d'une grille nationale publiée par note de service. Cette grille comporte une rédaction en français et une traduction dans la langue du pays d'accueil. Elle est renseignée par l'évaluateur européen et transmise en retour à l'établissement d'origine du candidat, selon des modalités définies dans la convention.


La deuxième partie valide la capacité C2.

Elle s'appuie sur les situations de la vie quotidienne vécues par l'apprenant dans le pays d'accueil pendant son séjour. Elle se déroule dans l'établissement de formation du candidat et a une durée totale de 20 minutes.
Elle comprend une présentation orale par le candidat de l'environnement professionnel rencontré par le candidat et d'un élément d'ordre culturel vécu ou observé au cours de sa période de formation en pays de mobilité. Cette présentation, d'une durée maximum de 10 minutes, prend appui sur un support réalisé par le candidat ; elle est complétée par un entretien avec le(s) examinateur(s).
Les examinateurs sont au nombre de deux maximum dont un enseignant de sciences et techniques professionnelles.

Du 11 au 18 Septembre, deux classes étaient concernées par ce voyage : les classes de terminale STAV Valorisation des espaces et de BTSA2 Aménagements Paysagers ainsi que 4 accompagnateurs.

 

Le logement s’est fait en familles d’accueil afin de s’imprégner de la vie en Irlande et de pratiquer la langue.

 

Les axes de travail

Le programme répondait aux objectifs des référentiels des deux classes, et principalement :

 

Les jardins 

  • Histoire des jardins : les différents styles, leur chronologie et leur évolution
  • Techniques professionnelles 
  • Connaissance des végétaux
  • Démarche de projets de conception

Les paysages naturels 

  • Analyse paysagère
  • Technique du croquis paysager

Entretien de golf

Exploitation agricole 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

·         Les expériences des années précédentes

·