Aller au contenu principal

La folie Manga & BD arrive au lycée horticole de Grenoble St-Ismier !

Le 7 avril 2022, toujours dans le cadre de « jeunes en librairie » soutenue par la région Auvergnes-Rhône-Alpes, ce sont les librairies momie folie et momie manga situées au centre-ville de Grenoble, qui viennent à la rencontre des secondes pro 2ème année !

 

Le manga connaît un succès fulgurant depuis quelques années. Alors que de nombreux jeunes achètent des livres sur internet, les librairies indépendantes font barrage et apportent un service et une connaissance métier de qualité. C’est tout l’enjeu de cette rencontre ! Renouer le lien entre les librairies de proximité et les jeunes.

Avant de débattre sur les dernières tendances en matière de manga, les deux libraires ont introduit des notions de marché pour comprendre le contexte économique dans lequel ils sont. La BD, bien qu’elle eût été inventée par un pédagogue en France en 1900, pâtis de nombreux stéréotypes et les ventes diminuent. Le manga est en plein essor et le comics reste stable.

Pour se déplacer en librairie, il paraissait essentiel d’expliquer aux élèves le métier. Le métier de libraire est avant tout un métier de passion. Le libraire doit comprendre comment le processus narratif engagé dans l’écriture est en adéquation avec l’intention de l’auteur ? Le but de cette analyse est de pouvoir conseiller un livre à un profil de personne qui pourrait l’apprécier.

Apprécier un livre comme on apprécie un objet d’art…C’est ce double statut qui rend le livre « précieux » car il fait « passer la pensée ». Ainsi, le commerce du livre est très protégé. L’approche directe et bienveillante des deux jeunes libraires a décomplexé les élèves, ce qui a permis un échange riche avec eux.

Aller en librairie, c’est avant tout, vivre une expérience. Se déplacer et mettre son corps en action, rencontrer des libraires passionnés et développer le contact avec l’autre, toucher des livres et accroître sa curiosité, acheter un objet qui va nous suivre et nous faire grandir. Autant d’action bénéfique pour soi-même, que le « clic » ne permet pas toujours.